Programme du forum de la société civile à Abidjan

Les organisations de la société civile prendront part à un forum pendant les assemblées annuelles de la Banque Africaine de Developpement, BAD, à Abidjan.

Par Gaïus Kowene

Drapeaux de la Banque Africaine de Développement dans les rues d’Abidjan. (Crédit photo : Eugene Buingo)

Drapeaux de la Banque Africaine de Développement dans les rues d’Abidjan. (Crédit photo : Eugene Buingo)

Je séjourne à Abidjan du 27 au 29 pour participer aux Assemblées Annuelles de la Banque Africaine de Développement, la BAD, qui fête aussi son cinquantenaire.

Abidjan ! C’est cette capitale de la Cote d’Ivoire, premier producteur du Cacao (ils ont maintenant une chocolaterie industrielle, hein !) et surtout…. la terre du coupé-décalé.

D’ailleurs, je dois avouer que ça me flatte de voir que des ivoiriens connaitre la musique Congolaise mieux que certains congolais.

Mais, ce qui m’a amené à Abidjan, c’est plutôt le forum des organisations de la société civile Africaine que la BAD organise ce Jeudi 28, en marge de ses assemblées annuelles sous le thème « L’Afrique et le nouveau paysage mondial ».

Poster CSO Forum 2015

Poster CSO Forum 2015

La cinquantaine d’organisations de la société civile participant à ce forum exprimera son avis sur les politiques de la banque et ses programmes de développement.

Avant de parler de la contribution de la BAD dans la lutte contre les changements climatiques, les participants partageront leurs expériences sur l’équité, la transparence et  la responsabilisation (accountability).

Bien que ce forum ne sera pas retransmit en direct sur youtube, l’audience virtuelle pourra suivre de près et interagir grâce aux hashtags officiels de l’évènement qui sont : #CSOForumAbidjan et #AfDBam2015.

En parlant de hashtag, je twiterais les points chauds du forum à partir de mon compte @gkowene. Je vous recommanderais de suivre d’autres co-blogueurs qui feront de même, notamment Cyriac Gbogou, Cheikh Fall, Jemila Abdulai, Africa for Results et tant d’autres.

Si vous n’êtes sur place, vous pouvez, donc, télécharger l’intégralité du programme pour avoir une idée plus globale des assemblées annuelles.

En attendant, je continu à explorer cette belle capitale d’Afrique et vous enverra une tonne des billets.